La jolie meulière, l’après de l’entrée

Je vous aurais bien fait un avant/après hein, mais comme on a parfois deux neurones en état de marche on a complètement oublié de faire des photos de cette pièce avant les travaux, en mode Berlin Est, chute du mur et humidité maronnasse.

Au moment des grands travaux dans la maison vide on avait quand même amorcé le truc en abattant un demi mur pour agrandir et décloisonner comme dirait un pro (enfin je crois) et en murant une porte absolument inutile donnant sur la cuisine. Le genre de truc qui te fait te demander ensuite qui avait bien pu avoir idée de mettre une porte à cet endroit, bref.

Mise à part ça on avait tout laissé dans son jus, murs dénudés et carrelage impression marbre (les anciens proprio adoraient l’effet marbre dirait on).

Vous l’aurez compris, cette entrée avait tellement besoin d’un grand coup de pinceaux (et d’enduit…) et de déco,  que Simon avait peur que les parents ne veuillent pas nous confier leurs enfants pour les anniversaires des filles en voyant les murs à nus et les fils qui pendaient. Le sens de la mesure chez cet homme…

Bref après trois ans on a pris le taureau par les cornes et on a lancé les grands travaux.

On a fait comme d’habitude, à l’instinct et selon nos envies.

En  fouinant sur pinterest  j’ai eu envie d ‘une porte jaune, on avait déjà les vestiaires industriels chinés sur le bon coin, le reste est venu petit à petit.
Nous avons choisi les couleurs chez Ressources à la boutique de la rue de la Boétie où on a été très bien conseillés. Le top avec cette marque c’est qu’ils proposent des sous-couche de la même teinte que la peinture choisie, le peintre qui est pourtant bien maniaque et perfectionniste n’a finalement mis qu’une couche ce peinture .

DSC_2994

Vous êtes plusieurs à m’avoir demandé sur instagram les références des couleurs, pour le bleu nous avons pris la teinte Biscay Bay référence F48 et pour le jaune nous avons choisi le curry de la collection Sarah Lavoine référence SL22.

Pour le sol on a longtemps tergiversé, remettre du carrelage, un joli lino? Et puis on a finalement opté pour une peinture spécial carrelage de la marque V33, couleur Tarmak, le rendu est vraiment chouette, surtout après des années d’un carrelage vraiment momoche. Reste a voir comment il vieillira sur la durée.

Pour le reste on a chiné, bricolé et craqué tout de même sur quelques nouveautés, sinon ce n’est pas marrant.

DSC_2991 DSC_2999 DSC_2998 DSC_3005 DSC_3002

 

La console que j’aime tant est faite à partir d’une simple planche achetée au brico du coin et d’un ensemble Tiptoe spécial console (deux pieds de 90 cm et deux attaches murales). Le jaune tombe pile avec celui de la porte, si c’est pas bien foutu ! (Si le concept Tip toe vous botte je vous donne rendez vous tout à l’heure sur mon compte instagram pour une petite surprise)
L’affiche au dessus est un tirage numérique de Jessica Pigeron qui vient de l’affiche moderne.

 

Les luminaires ont été chinés (merci Anne So les moustachoux pour la lampe potence qu’on adore, c’est chouette d’avoir des copains chineurs !) et bricolé par l’homme de la maison, comme le porte manteaux fait à partir d’une vieille planche et de patères chinées.
La petite armoire à clé, le miroir, les casiers à chaussures, et les vestiaires,  en droite provenance de vide-greniers, encore.

DSC_3024 DSC_3021 DSC_3017 DSC_3016 DSC_3014 DSC_3012 DSC_3011 DSC_3001 DSC_2996

Je peux donc désormais rayer une ligne de plus sur la longue liste de travaux à faire pour que cette maison soit finie, et ceux qui ont un jour retapés une ruine comme la notre savent à quel point ça fait du bien.

J’espère que la visite vous a plu, je profite de ce moment pour remercier pinterest, mon agent et mon inspiration éternelle, aka Valérie Damidot. Valou, sorry on a pas marouflé cette fois ci, mais la prochaine fois je prends un stickers fleurs de cerisiers, juré craché !