Notre voyage en Californie: Episode 2, San Francisco

Notre voyage en Californie: Episode 2, San Francisco

Premier stop de notre voyage, San Francisco. Brume, tramways, street art et lions de mer.

DSC_5269 DSC_5267 DSC_5079 DSC_5035

0021_### 0022_22

Nous y sommes restés 3 jours et 3 nuits.

Le logement
Nous avons séjourné au Carlton, a joie de vivre hôtel qui sur le papier avait l’air très bien, et honnêtement on ne peut pas vraiment dire quoique ce soit de négatif à son sujet, si ce n’est qu’on s’attendait à mieux niveau déco. Un peu vieillot, voire carrément kitsch (à part le resto qui apparemment venait tout juste d’être entièrement retapé) l’hôtel ne nous laissera pas un souvenir impérissable. A noter tout de même le personnel vraiment sympa.
Si c’était à refaire, je réserverai au Zéphyr, où a séjourné Sandra alias Jésus Sauvage. Même gamme de prix et franchement plus cool, en plus d’être super bien placé (sur le fisherman’s wharf, nickel pour se promener le soir avant de se coucher par exemple).

DSC_5404

Les promenades
C’est d’ailleurs au fishermann’s wharf que nous nous sommes précipités une fois les valises posées à l’hôtel pour ne pas succomber à l’appel de la couette après 13h de vol. Nous avions promis des lions de mer aux filles et il était inconcevable de ne pas leur faire ce plaisir.
Mais avant d’aller observer longuement ces grosses bestioles marines allongées sur leur ponton, nous les avons emmenées dépenser leurs premiers cents au musée mécanique, que nous avions adoré lors de notre premier voyage.
On y a passé une bonne heure, essayant toutes les machines possibles et imaginables, du test pour savoir combien nous étions amoureux, à Zoltar le voyant.

DSC_5049 DSC_5055 DSC_5054 DSC_5057

Et enfin, le graal, nous avons bravé la bruine typique de San Francisco pour aller faire un coucou aux lions de mer. Je ne crois pas que le séjour aurait pu mieux commencer. Depuis le temps qu’on leur parlait de ces bestioles, vivant leur vie en plein milieu d’une grande ville, elles étaient folles de joie de les voir de leurs yeux, et le jet lag n’était qu’un lointain souvenir.

DSC_5074 DSC_5070

Le lendemain, jet lag oblige, nous étions tous réveillés aux aurores (vers 4/5 heures, Ella sautait sur le lit en réclamant à manger, douce enfant).
Nous avons donc enfilé jeans et doudounes et nous sommes partis à l’assaut de la ville, encore plongée dans la pénombre, direction les quai pour voir le jour se lever sur le pont en passant par un chinatown désert.

DSC_5097 DSC_5099 DSC_5112 DSC_5104

Quelle folie ce souvenir.
Les quais habités seulement par quelques mouettes et des gens partant au travail, la couleur du ciel, resteront longtemps gravés dans nos mémoires.

L’après-midi, le soleil nous réchauffant doucement, nous avons pris la direction du jardin botanique. Idéal pour une visite à notre rythme, à prendre le temps d’observer, de s’arrêter sur un banc pour rêvasser…

DSC_5220 DSC_5226 DSC_5237 DSC_5234 DSC_5212 DSC_5183
0029_27A

…Et évidemment rencontrer des écureuils, ceux là même dont, selon les pancartes, il faut se méfier car il s’agit tout de même d’animaux sauvages.
Mes filles étant aussi des animaux sauvages, ne s’en sont pas vraiment méfiées, et nous n’avons pas eu d’accidents à déplorer, si ce n’est un joli fou rire quand elles sont décidé de les appeler Cystite et Flatulences… (on a l’humour léger de mère en filles dans la famille).

Le lendemain, nous avons pris la direction des painted ladies, en bus puis à pieds. Plaisir des yeux, le chemin déjà est semé de maisons ahurissantes, colorés et grandioses.

DSC_5291 DSC_5282 DSC_5279 0036_34A

Les filles ont profité de l’aire de jeux donnant direct sur les maisons colorées, pendant qu’on prévoyait la suite du programme et que l’on imprimait mentalement ce bon moment tous les quatre.

La suite du programme était un tour dans le quartier de Haight Hashbury, haut lieu du mouvement hippie, street art et odeur, euuuh, propre à la Californie (et aux pays bas, si vous voyez ce que je veux dire).
On y a flâné une bonne partie de la journée s’y arrêtant pour déjeuner avec un ancien collègue de Simon installé à SF depuis quelques années.

DSC_5402 DSC_5401 DSC_5353

Et je finis ces petites promenades avec un tour à Sausalito pour aller voir les maisons bateau.
Le matin du départ, après avoir récupéré la voiture, nous en avons profité pour traverser le pont et visiter ces petits « lotissements » peu ordinaires, plein de charme et baignés de soleil.

DSC_5467 DSC_5472 DSC_5512 DSC_5509 DSC_5501 DSC_5487 DSC_5483 DSC_5481

Nos bonnes adresses pour manger:

Vous êtes sur malleotresors.com, vous pouvez oublier toutes notions de diététique. Quand on voyage, la nourriture fait partie du dépaysement et on ne résiste pas à goûter à tout ce qui nous fait envie ou presque.

Zoom sur les petits dej’:

Il y a trois ans, on avait eu un coup de foudre pour le petit dej’ du mama’s qui est vous le noterez dans de nombreux guides et pour cause, c’est une véritable tuerie. Nous savions qu’il y avait énormément de monde, nous avons donc profité de notre réveil très matinal du premier jour pour ne pas trop attendre (parce que je ne connais rien de pire que de faire la queue avec un enfant affamé).

DSC_5135 DSC_5140 DSC_5151 DSC_5154

Cette fois ci encore nous avons savouré chaque bouchée de notre petit déjeuner, qui reste pour nous quatre LE meilleur petit dej’ mangé là bas (voire de notre vie). Je ne saurais que trop vous conseiller de commander un Monté Cristo une de leurs spécialités. Ajoutez à cela un service vraiment chouette (officié par Jean Michel un sosie de Hugh Jackman en plus jeune, vavavoom), croyez moi vous ne regretterez pas d’être venus.

Le deuxième matin nous avons fait au plus rapides et sommes descendus au restaurant de l’hôtel, qui proposait selon l’affiche dans le lobby, un petit déjeuner de choix.
Effectivement nous nous sommes régalés, même si nous avons trouvé le prix un peu élevé.
Le restaurant est à ce que j’ai compris indépendant de l’hôtel, vous pouvez donc y manger sans avoir une chambre.

DSC_5246 DSC_5253 DSC_5243

 

Notre tout premier repas sur le port menaçait un peu d’être un  piège à touristes, et même si il ne s’agit pas là d’un petit resto confidentiel, nous avons été heureux d’atterrir au Pier 39 Market, qui a une belle vue sur le port et une carte assez complète, avec, ô joie, du crabe pour bibi, un menu enfant pour les belettes et un gros burger pour Simon. Carton plein.
A noter la rapidité du service si comme nous vous êtes en plein décalage et que vous rêver de rentrer vous coucher rapidement.

DSC_5078 DSC_5085 DSC_5087

Un autre resto que nous avions déjà testé, le cha cha cha, un restaurant « world food » délicieux à Haight Ashbury. La déco est assez improbable mais les plats sont vraiment bons (et très copieux, warning warning).

DSC_5378 DSC_5380

Après pour tout ce qui est goûter, n’importe quelle supérette de quartier recèle de congélateurs remplis de glaces et d’esquimaux, il n’y a qu’à pousser le porte pour se régaler, et on ne s’est pas gênés.

Shop, shop, shop, shoppppiiiing:

On ne va pas aux Etats-unis sans faire un peu (trop) de shopping, en tout cas, pas nous.
De grandes enseignes en petites boutiques, on a fait les foufou..

Premier hold up vers Market street ou vous trouverez vous toutes le grandes enseignes. Old Navy, Gap, Target etc…
J’ai complètement craqué mon slip chez old navy où tout était joli et à notre goût et les filles ont pu dépenser leurs sous durement économisés pendant presque un an chez Target (rayon de jouets de folie pour les kids, rayon déco incroyable, bref, heureusement qu’il n’y a pas de target en France).
POur de plus petites adresses nous avons adoré une librairie et une friperie sur Haight Hashbury (encore…).

Decades of fashion se visite plus qu’on y shoppe. Toutes les époques de l’Amérique s’y côtoient dans un joyeux décor, la patronne en âge d’avoir vécu peinement l’âge d’or du mouvement Hippie est une figure du quartier, bref ça ne se râte pas.

DSC_5376 DSC_5375 DSC_5370 IMG_8284

Et puis si vous aimez flâner dans les librairies et prendre la température du graphisme dans les pays que vous visitez, un petit tour à la librairie Booksmith s’impose.
Le rayon jeunesse est hyper fourni et fait rapidement regretter de ne pas avoir d’enfants bilingues…

DSC_5361 DSC_5356

3 jours 3 nuits c’est assez court, mais l’aventure taille XL nous attendait. On a replié les gaules et pris le ford expedition par les cornes, direction Monterey et Big sur. La suite au prochain épisode si vous le voulez bien.

 

pour lire l’épisode 1 de la série c’est ici