Notre voyage en Californie, Séquoïa park et un passage éclair à Santa Barbara.

Notre voyage en Californie, Séquoïa park et un passage éclair à Santa Barbara.

Nous revoilà partis en Californie. Je finirai cette série de billets coûte que coûte, même si je dois y laisser ma santé mentale (le sens du drame? oh si peu).
Je vous avais laissé sur la côte, en pleine forêt, dans une des parties du voyage qu’on a préférée: Big sur, j’espère que vous en avez bien profité pendant tout ce temps.
Pour cette quatrième étape nous avions choisi de quitter la côte pour nous enfoncer plus dans les terres et visiter sequoïa park, pour peut être qui sait, apercevoir un ours.

Ca nous faisait un petit détour, et c’est d’ailleurs le plus long trajet que nous ayons fait pendant ce road trip, mais ça valait vraiment le coup, en nous faisant entrevoir d’autres paysages (et d’autres températures, mais j’y revendrai).

Le logement:

 

DSC_6109 DSC_6101

DSC_6209 DSC_6184

C’est à three rivers que nous avons décidés de dormir. Le lazy J ranch m’a semblé être le meilleur rapport qualité prix, et il s’est effectivement avéré être très sympa. En effet il ne s’agissait pas de chambres à proprement parler mais de petites maisons disséminées autour de la piscine (fermée malheureusement car la saison n’avait pas encore commencé dans cette région plus fraîche). Entourés d’animaux et des montagnes et à une quinzaine de minutes de l’entrée du parc national.
En revanche pas vraiment de petit dej’ proposé à part un vague café à l’accueil.
Ce qui m’amène à nore deuxième paragraphe.

 

Adresse food:

Oui sans S, nous ne sommes pas restés longtemps à three rivers parce qu’à part le parc il n’y a pas grand chose à voir d’autre. Nous avons tout de même testé deux endroits, un vraiment top, et l’autre à éviter de toute urgence (le pire repas du voyage).
Le premier est le Antoinettes’s cofee and goodies, un petit lieu de rien du tout mais qui propose un grand choix pour le petit déjeuner et tout au long de la journée j’imagine. Je repense avec nostalgie au cookie au moka qui était une tuerie, mais aussi au bagel cream cheese avocat. Nous y avons d’ailleurs pris le petit déjeuner les deux matins.
Celui à éviter à tout prix est à deux pas de l’hôtel et s’appelle le Sequoïa cider mill restaurant. Je n’épiloguerai pas dessus, je vous préviens juste, évitez le…

Le parc:
DSC_6180 DSC_6131 DSC_6115

Nous ne sommes pas de grands marcheurs je vous l’ai déjà dit, mais impossible de ne pas aller voir les sequoïa et la faune qui les entoure. L’entrée du parc était à un quart d’heure de voiture de l’hôtel, en revanche pour en voir plus il faudra rouler quarante minutes de plus en plus haut, et c’est là que notre visite se pimente.
Nous avons quitté l’hôtel sous des températures fraîches mais printanières, je dirais 18/19, donc habillés en conséquence, jean converses sans chaussettes pour moi, et short pour les filles… Ahem.
Arrivés au parc, et après avoir fait un peu de route sur du plat, nous avons commencé à prendre de l’altitude. Et j’ai commencé à observer un phénomène amusant, la température annoncée sur le tableau de bord de la voiture baissait, baissait baissait, jusqu’à descendre… à 6. C’est à ce moment que je l’ai aperçue. La neige…
Heureusement on avait les fines doudounes dans le coffre de la voiture. On a eu froid certes, mais on a beaucoup ri et cette promenade nous laissera un sacré souvenir, ne serait ce que pour les photos lunaires de nos gosses en short dans la neige.

DSC_6176 DSC_6170 DSC_6163 DSC_6156 DSC_6144

On a fait un premier mini trail d’un kilomètre pendant lequel on a pu voir une marmotte, et des tamia mais pas d’ours et puis on est allés saluer le fameux et majestueux général Sherman l’organisme vivant le plus imposant au monde (ouais je cite wikipédia, vous pensiez sérieusement que je vous sortais ça de mon chapeau comme ça?) , mais c’est définitivement les petites bêtes qui ont notre préférence. Et puis bon, on a quand même fini par avouer qu’on se les pelait grave alors on a remballé pour récupérer quelques degré, ce qui n’était pas du luxe.

Le lendemain matin nous prenions la route pour notre courte étape suivante:
Santa Barbara dont nous avions envisagé de profiter une journée et demi en partant tôt. C’était sans compter sur le marché mexicain sorti de nulle part où nous avons adoré nous promener, suivi se sa crevaison sur lit de route passante 😉
Les imprévus pimentent les road trip et font partie du jeu si ils ne sont pas trop contraignants et si ils ne décalent pas tout. Sur ce coup ça a été, Santa Barbara n’était pas une étape importante du voyage et finalement les détours que nous ont valu nos aventures valaient bien ce petit sacrifice.

(au passage la route qui quitte three rivers est bordée par des champs d’orangers, en fleurs à cette époque, si d’aventure vous y passez, ouvrez grand les fenêtres pour profiter de leur incroyable odeur, un de nos souvenirs olfactifs les plus forts).

Bref, après une crevaison donc et quelques détours, changement de décor, nous sommes arrivés à Santa Barbara en toute fin de journée, juste à temps pour profiter de la piscine de l’hôtel tant attendue par les filles, mais trop tard pour profiter de la ville, tant pis on irait le lendemain.

 

DSC_6376 DSC_6366 DSC_6283

Ciel bleu, palmiers et 25 degrés nous voilà arrivés dans la partie plus chaude de la Californie où on peut oublier chaussettes et doudounes et sortir les maillots de la valise, youhouuuuu!

L’hôtel:

DSC_6342 DSC_6333 DSC_6308

Nous logions au Lemon tree Inn, un hôtel très sympa mais pas non plus dingo. On a tout de même aimé les chambres donnant sur la piscine et le jacuzzi, nous permettant d’y aller directement sans devoir nous promener dans tout l’hotel en tongs et paréo.

Le motel dispose aussi d’un resto, mais nous n’avons pas été très convaincus. Outre les prix un peu élevés il y avait peu de choix.

Adresse petit déjeuner:

Peu convaincus par le resto donc, et les filles ayant très envie de passer la matinée dans la piscine et au soleil, j’ai envoyé Simon nous chercher un petit dej à emporter. Il est allé chez Garret’s et nous a ramené des pancakes énormes, un montécristo qui déboitait et des fruits fruits délicieux, le tout avalé sur notre bout de terrasse qui donnait sur la piscine. Parfait !

La ville:

DSC_6397 DSC_6384 DSC_6389 DSC_6387

Comme nous avions peu de temps, nous nous sommes seulement promenés dans le centre ville, nous avons profité de l’ambiance californienne et du soleil.
Nous avons flané dans de beaux magasins vintage tel que the blue door pour le plaisir des yeux, et avons repris la route.
(Toutefois vous pouvez consulter ce billet de notre premier voyage pour voir un peu plus de la ville).

 

Ce quatrième billet touche à sa fin. La prochaine fois on se donne rendez vous à Venice beach pour le cinquième épisode de os aventures californiennes, je vous promets du street art et du parc d’attraction à gogo !

 

Préviously sur la malle aux trésors: les épisodes 1, 2, et