Quelques jours à Avoriaz avec Belambra

Quelques jours à Avoriaz avec Belambra

La semaine dernière la famille la malle avec un M comme malle a pris un rer un TGV un taxi une chenillette et a posé ses valises à Avoriaz (et attention à ne pas prononcer le Z hein, au risque d’être privé de mergue!).
Invités par Belambra pour l’inauguration de leur nouveau club au pied des pistes nous avons pu renouer avec les bronzés en nous et faire découvrir aux belettes les joies de la glisse et du vrai froid qui ramone les poumons. Vous montez sur ma chenillette que je vous fasse visiter?

La station:

Welcome to the domaine of Avoriaz les portes du soleil. Station piétonne (ohhhhhh)située à 1800 m d’altitude et bien caché au creux de la montagne, vous êtes sur le deuxième plus grand domaine skiable d’Europe s’il vous plait. On y circule principalement à moon boots mais aussi en calèche ou comble de l’éxotisme, en chenillettes (l’aventure quoi).
Il y a un grand choix de pistes dont certaines aménagées pour les enfants avec des trop belles cabanes dans la foret.

DSC_9510 DSC_9522 DSC_9412 DSC_9408 DSC_9301 DSC_9524

 Le club belambra des cimes du soleil:

C’est tout de même pour lui que nous avons fait tout ce chemin et nous en avons bien profité. Ado nous étions partis quelques fois au ski avec mes parents, mais dans des stations plus petites et jamais en club (je n’étais d’ailleurs jamais partie en club du tout), j’ai donc découvert le confort de laisser ma charge mentale dans la valise (enfin presque parce qu’il n’est pas encore prévu de service pour chercher partout la pire de gant d’Ella où pour enfiler les chaussures de ski à Fantine), et de me laisser porter par le rythme du club.
Quand je dis club oubliez l’ambiance darladirladada, qu’on s’entende bien. Pas de choré, de jeux à boire ou de radio galaswinda ici. En revanche et là tenez vous bien… Boutique de location de skis dans le bâtiment et casiers pour ranger ses ski et tenir les chaussures au chaud (ça c’est le luxe ultime du skieur pour moi), club enfant  pour quand tes enfants sont crevés des tire fesse et le meilleur pour la faim (euuuh la fin), pension complète. Donc pas de courses à faire du tout de toute la semaine alleluia!
(Sans compter que les repas sont proposés sous forme de buffet, il ya  donc toujours des pates, donc ton enfant difficile est toujours content et toi aussi!).
Les chambres familles sont en fait deux chambres doubles qui communiquent, ce qui signifie deux douches et un peu d’intimité (enfin tout est relatif, une fois que tes enfants savent ouvrir une porte l’intimité passe à l’as…)

DSC_9312 DSC_9550 DSC_9329 DSC_9258 DSC_9237

Nous avons particulièrement aimé passer du temps au bar lounge. Je vous vois bien venir avec vos blagues louches sur le fait de passer du temps au bar, mais en fait c’est surtout un lieu sympa pour passer du temps en famille ou avec les copains (coucou Sylvie et Emilie) au chaud en buvant un chocolat (ou un mojito le soir, rhaaa ça vaaaaa). Il y a des plaid tout doux pour se réchauffer et de grandes fenêtres pour regarder tomber la neige.

DSC_9468 DSC_9482 DSC_9477 DSC_9417

Le ski et nous:

En résumé Simon et moi avions skié pour la dernière fois il y a douze ans. Depuis on a vu pas mal de gens revenir des ports d’hiver avec des blessures plus ou moins douloureuses, courageux mais pas téméraires nous avions décidé de ne pas skier. Et puis finalement après une matinée à regarder les autres prendre leur ski, on a fait machine arrière et on est remontés en piste.
Fantine avait appris les bases en classe de neige l’an dernier et masterise  donc le chasse neige, et Ella partait de zéro mais avec une motivation maximale.
Finalement le ski c’est comme le vélo ça ne s’oublie pas et on a tous passé de super moments. Fantine nous a suivis Simon et moi sans broncher, Ella a pris quelques cours et a beaucoup progressé, ce qui lui permettra de nous suivre si jamais nous décidions de nous refaire un séjour dans les années à venir.
Nous ne sommes restés que sur des vertes et des bleues et le choix est déjà bien assez vaste pour s’occuper une semaine. Et puis il faut bien avouer que les bons skieurs me font affreusement flipper à dévaler les pistes à toute blinde, je ne suis pas prête pour le tout schuss!

Coté équipements les filles portaient des tenues offertes par DPAM , elles n’ont pas eu froid une seule seconde, et les vêtements sont hyper bien conçus.
Simon avait emprunté des vêtements de ski à mes parents et moi j’avais trouvé un ensemble pantalon parka pour 30 euros sur vinted, ma nouvelle marotte.

DSC_9250 DSC_9245 DSC_9516

Et à part le ski tu fais quoi là bas?

Ben plein de trucs. On peut faire un tour de calèche, tu connais un enfant qui résiste à ca toi? Et puis de la luge, des batailles de boule de neige, une promenade dans la neige. J’aurai aimé avoir le temps pour une rando raquettes mais ça sera pour une prochaine fois.
Nous avons aussi testé la fabuleuse piscine d’aquariaz, une sorte de mini center park où la piscine serpente au milieu des plantes tropicales. Il y a aussi un mur d’escalade pour se jeter dans l’eau par une corde, une folle pataugeoire pour les mini et folie, un jacuzzi extérieur d’où on voit passer les télésièges.
Côté repas nous sommes sortis deux fois du club pour diner et nous avons été ravie de la cabane et du refuge où tout était très bon, la déco soigné et le service hyper souriant.

DSC_9556
DSC_9256 DSC_9282 DSC_9380 DSC_9408 DSC_9405

Nous ne sommes pas de grands skieurs certes mais nous avons adoré ces cinq jours justement parce qu’on ne se mettait pas la pression niveau ski et qu’on a fait plein d’autres choses. Il faut avouer que la montagne sous tout ce blanc c’est magique et que même si en terme de trajet ça se mérite, ça vaut bien le coup!