Porto/Aveiro/Nazaré/ Lisbonne, notre semaine au Portugal

Porto/Aveiro/Nazaré/ Lisbonne, notre semaine au Portugal

C’est parti pour un pasteis de nata tour en notre compagnie.
L’an dernier nous étions revenus de Lisbonne sous le charme, on a donc décidé de découvrir le Portugal encore plus précisément cette année lors de notre semaine sans belettes.
On a fait notre plan de route un peu à l’arrache, mais c’est l’avantage d’être en mode on n’est pas que des parents, ça laisse la place à l’improvisation.

Je m’y colle ville par ville, ça sera plus clair (et plus digeste j’espère ahahah).

PORTO


08

Nous sommes arrivés sous un ciel chargé et une bruine qui n’était pas sans nous rappeler l’ile d’Yeu, Heureusement ça n’a pas duré.
En suivant les conseils du Marie Claire Idée acheté l’avant veille on avait réservé un scooter, quel pied de découvrir la ville de cette manière !
Nous n’y avions jamais pensé, et on a adoré.

DSC_4847 DSC_4836 DSC_4832 DSC_4823

Pour le logement, pensant qu’on aurait très chaud on a cherché en priorité avec piscine, finalement on aurait pu s’en passer, mais ce n’est pas bien grave parce que l’appart hôtel que nous avions dégoté sur booking était top.
Il s’agit de l’appart hotel Oporto Alves da vega: Très bien placé, les chambres sont refaites à neuf et très soignées, et l’accueil est discret mais aimable.
La piscine, bien que nous n’en ayons pas énormément profité, est située dans un petit jardin au calme. Bref un dix sur dix !

DSC_4854 DSC_4856 DSC_4860 DSC_4863 DSC_4861   DSC_5222
DSC_5220

Nous avons loué notre destrier d’enfer chez North Road, rien à dire, le service est impeccable et les tarif très abordables.
On a adoré n’être dépendants d’aucun transports, de ne pas se demander si un truc n’était pas trop loin ou trop compliqué pour y accéder à pieds. On mettait nos casques et c’était parti. (Du coup on a réitéré à Lisbonne #teamfeignasse).

DSC_5198

Les petites visites:
Ne nous voilons pas la face, on a pas trop traîné dans les musés, on a préféré se promener où le scooter nous menait.
On a tout de même visité la fameuse librairie Lello qui aurait inspiré Jk Rowling pour le bureau de Dumbledore. Un lieu magnifique donc, en revanche difficile de profiter de la sérénité qu’on pourrait attendre d’une librairie tant elle est remplie de monde armé de perches à selfie.

DSC_4809

On a traversé le pont Dom Luis pour aller admirer le coucher de soleil au bord du Douro, magique !

DSC_5042 DSC_5021 DSC_5034 DSC_5007

On est sortis de Porto pour aller voir la mer:

DSC_4915

On a admiré le Hall de la gare Sao Bento et ses azuelos par milliers:

DSC_4988

On a flané au marché do Bolhao

DSC_5096 DSC_5098 DSC_5113

Les adresses « food » comme on dit:

On a pris tous nos petits dej’ à la confitaria do bolhao, située juste en face du marché du même nom.
L’endroit est vieillot mais rempli de monde dès le matin. Le bruit du percolateur  et du presse agrume rythme la matinée, on salive devant la vitrine remplie de brioches toutes plus appétissantes les unes que les autres, rien que de l’écrire j’ai les crocs comme des baïonnettes !
Je prenais à chaque fois un Galao (une café au lait quoi) un jus d’orange (je n’ai pas croisé un jus d’orage en bouteille de tout notre séjour au Portugal, quel pied!) un pasteis évidemment, et une de leurs brioches moelleuses recouverte d’une espèce de frangipane à la noix de coco. Ca c’était vraiment dingo !
L’établissement vend aussi sardines et charcuteries locales à emporter.

DSC_5232 DSC_5234 DSC_5235

Non loin de là il y a le Café Majestic, un lieu historique qui rappelle un peu nos brasseries parisiennes un peu chics. L’endroit est chouette pour boire un verre ou pour petit déjeuner (tardivement, ça ouvre tard), en revanche on a voulu y dîner et on a trouvé la carte un peu bof bof…

DSC_5229

Sur un conseil de Catia qui connait très bien porto nous sommes aller manger une bifana chez Conga, un resto vraiment typique et fréquenté essentiellement par des portugais.
La bifana est une viande porc coupé très fine et cuite dans un bouillon (très) épicé et servie dans du pain. Une tuerie, j’ai adoré ! Accompagné d’une bière bien fraîche c’était délicieux.

Autre adresse vraiment typique, O antonio complètement en dehors de la ville (merci le scooter), quand vous sortez de porto. plutôt dans la zone portuaire. Le coin pullule de resto de poissons en face desquels chauffent d’énormes barbecue prêts à cuire poissons et crustacés.

POur se ramener un petit souvenir on va évidemment chez a Vida portuguesa , tout près de la librairie:

DSC_4792

DSC_4794

où chez Coracao alecrim, une boutique magnifique dans un quartier qui l’est tout autant. On y trouve de belles marques de vêtements portugais, des choses chinées et des chaussures démentes fabriquées évidemment… Au Portugal !

DSC_5166 DSC_5161 DSC_5159

Lapaz : Une marque de vêtements pour Homme entièrement fabriqués au Portugal. Design et coupe impeccable, je rêve qu’ils déclinent leur sweat ultra chauds pour les femmes !
La boutique (tout près du loueur de scooter si c’est pas un signe) , une ancienne pharmacie toute biscornue avec vue sur le Douro, vaut le coup d’œil !

Je remercie chaleureusement Catia, une copine d’instagram qui m’avait concocté un cityguide de dingue sur Porto et qui m’a soufflé en partie toutes les bonnes adresses ! Courre voir son insta, Catia est une infatigable globe-trotteuse qui partage ses voyages ! 

 

AVEIRO/COSTA NOVA

02 06

A 75 kilomètres de Porto nous avons posé nos valises à Aveiro pour une nuit .
On a dormi au très chouette hôtel Cale do Oiro, situé proche du centre et des canaux nous avons pu aller dîner à pieds le soir. La chambre était petite mais jolie et lumineuse, c’était très bien.

DSC_5243 DSC_5244 DSC_5248 DSC_5250

 

Nos valise posées nous avons filé voir la mer à Costa Nova, alléchés par les photos de petites maisons rayées que nous avions aperçues sur google.

DSC_5263 DSC_5262 DSC_5257

Là bas on a passé un chouette moment à profiter de l’air de l’océan, du bruit des rouleaux et du plaisir d’être juste nous deux sur la plage. Ca marche aussi en famille mais ça demande plus de vigilance, rapport à la taille gigantesque des vagues.

DSC_5353 DSC_5307 DSC_5297

On s’est promenés dans Aveiro le soir et le lendemain matin. On y a diné et petit déjeuné dans des petites gargotes au pif, c’était sympa. Je pense que 24 heures c’était un peu juste pour se faire une idée, j’ai bien envie d’y revenir avec les filles.

DSC_5394 DSC_5389 DSC_5379 DSC_5376

NAZARE:
11 04
152kilomètres plus loin nous attendait Nazaré, ville réputée pour ses immenses vagues où se pressent surfers du monde entier.
La ville en elle même n’a rien de dingue, en revanche on en prend vraiment plein la vue sur la plage, je n’avais jamais vu de vagues aussi hautes.

DSC_5455 DSC_5457 DSC_5452 DSC_5447 DSC_5485 DSC_5459

On a tout e même passé une bonne demi-heure à photographier chaque angle de cette petite chapelle entièrement recouvert d’azuelos .

DSC_5442 DSC_5440

Nous avons passé la nuit au Zulla Nazaré’s surf club, un bel établissement au calme un peu excentré. Au centre des bungalows un belle piscine, la salle du petit déjeuner est joliment aménagée et ultra lumineuse (je sais je vous saoule avec ma lumière mais c’est le truc qui change tout pour moi. Je dépéris dans les endroit sombres. fermez les volets avant la nuit et je déprime, bref les pays où la nuit dure 6 mois c’est même pas en rêve).
Les petits appartements sont spartiates mais propres, et Téresa qui tient établissement avec ses deux bouledogues très sympa (Simon se souvient avec nostalgie de son petit legging quand elle faisait ses exercices matinaux, moi moins, bizarrement).

DSC_5399 DSC_5403 DSC_5402 DSC_5401

LISBONNE:

16
14
09
13

Nous avons débarqué à Lisbonne pour deux nuits seulement, et nous étions tellement nostalgiques de nos petits endroits de l’an dernier qu’on a rien testé de nouveau. On a retrouvé avec délectation le pensao amor, la lx factory et la Pharmacia (ou j’ai même poussé le vice jusqu’à reprendre ce dessert de fou que j’avais déjà choisi l’an dernier ) (donnez moi de la mousse au chocolat mélangée à de l’orange et je serai votre éternelle abonnée) (non vous ne rêvez pas je cite bien Gaudefroy de Montmirail, bref…). POur retrouver nos bonnes adresses c’est par ici.
Pour le logement on a cherché longtemps et puis a force de chercher on a pris au dernier moment. Notre choix s’est porté sur le White Hôtel, en partie pour sa belle piscine située… sur le toit. Kim Kardash’ en nous quoi !
Donc le white hôtel est plutôt chic, certainement un peu trop « m’as tu vu » pour nous. On aime les logements un peu plus cosy et moins froids.
Son emplacement n’est pas vraiment idéal car situé sur une grosse artère qui manque cruellement de charme. Au delà de ça le personnel est aux petits soins, les chambres bien qu’un peu « cliniques » (je ne vois pas d’autres mots, le total look blanc, forcément) sont spacieuses et aménagées avec soin.
Et puis cette piscine, quoi… De quoi vous faire oublier l’ambiance star trek des couloirs de l’hôtel.

DSC_5604 DSC_5606 DSC_5597

A Lisbonne encore nous avions loué un scooter chez LX rent. Là encore aucun problème à signaler et on s’est régalés à arpenter la ville en deux roues.

Si vous m’avez lu jusque là, bravo vous êtes des warrior ! Je prends toujours beaucoup de plaisir à noter les endroits qui nous plaisent pur les partager ensuite avec vous et c’est toujours un plaisir quand vous m’envoyez un petit mot pour me dire que ça vous a été utile.

Je vous souhaite un voyage au moins aussi beau que l’a été le notre, rempli de Pasteis de nata, gorgé de soleil et de super bock.

(Les aquarelles sont l’oeuvre de mon amoureux qui ne peut pas rester cinq minutes sans rien faire, je suis trop fière de les publier ici)