On n’est pas que des parents: Une nuit love to love au Pigalle Paris

On n’est pas que des parents: Une nuit love to love au Pigalle Paris

A peine une semaine que nous étions rentrés de notre périple américain (dont je vous ferai un compte rendu détaillé très bientôt), nous voilà à nouveau en vadrouille, mais en service réduit, et à portée de TER, bravant grèves et pannes en pagaille pour aller profiter de la capitale sous le soleil, fait assez rare pour être souligné.
Et puis mon amoureux fêtait son anniversaire, c’était l’occasion de dire ciao Bambino aux belettes, pour une nuit seulement certes, mais une nuit c’est suffisant parfois pour prendre du bon temps (et je ne parle pas seulement de jouer à papa dans maman)(oh shocking!).

DSC_7858

Direction la rue Frochot et l’hôtel Pigalle Paris pour la nuit.
J’avais envie de tester depuis longtemps cet « hôtel de quartier » comme il est dit sur le site, bien que la clientèle soit plus éclectique que ça.

DSC_7886

Pas de réception mais un accueil vraiment chouette, personnel souriant et aux petits soins, une ambiance feutrée et une déco parfaite (vous nous connaissez: du vintage, de jolies matières des détails bien pensés et on se sent chez nous).

DSC_7882 DSC_7880 DSC_7873 DSC_7885 DSC_7842

 

Les chambres sont petites mais lumineuses et douillettes. Je n’avais pas pris une chambre avec baignoire, mais la douche était superbe (quand on a une salle de bain en mode « à refaire » on est hyper à cheval sur les salles de bains d’hôtel et on passé tout en détail, pour s’inspirer), et les produits à disposition (si si ça compte, j’vous jure) de la marque le labo sentait trop bons.

DSC_7840 DSC_7833 DSC_7831 DSC_7829 copie

Seul bémol de l’établissement selon nous, le petit déjeuner qui manque un peu de choix et qui s’avère un peu cher
Aux alentours des resto à gogo, des terrasses ensoleillées et Monmartre, le musée du romantisme, et plein d’autres occupations.

DSC_7854 DSC_7851 DSC_7846

A noter aussi juste en face de l’hôtel, le Dirty Dick, incontournable si vous aimez les (très) bons cocktails sirotés dans une ambiance Tiki (attention il y a énormément de monde) (mais les cocktails sont à tomber).
Et puis dans le genre « pourquoi pas? », les amis avec qui nous fêtions l’anniversaire de Simon nous ont emmenés chez madame Arthur voir un spectacle de transformistes. Honnêtement dit comme ça je ne sais pas si j’y serai allée de moi même. Et puis dans l’euphorie de la soirée on a suivi et on a passé un super moment et eu de gros fous rires.

Bref vous l’aurez compris on a passé un très bon moment, et le Pigalle hôtel rentre en deuxième position de notre top trois des hôtels parisiens à faire en amoureux (après le grand amour ).

Dans ligne de mire pour un prochain test l’hôtel des grands boulevards dont j’ai pu voir une chambre dernièrement lors d’une présentation et qui a l’air vraiment magnifique.

A vous les studio, demain c’est férié, demain c’est soleil, on profite on profite avant que ça ne s’éteigne!

(Ah et sinon, je réserve maintenant quasi tous mes hôtels sur booking.com, je trouve ça pratique, l’appli est super bien faite. J’ai donc un lien de parrainage juste là: https://www.booking.com/s/35_6/147c91d0 si jamais vous passiez une résa grâce à moi ) (ce n’est pas sponso, je préfère préciser…)