La chambre mandarine *

La chambre mandarine *

 

 

(*ici se cache une fabuleuse private joke pour mes anciennes acolytes de théâtre avec lesquelles nous avons joué une pièce qui portait ce titre lors d’une fabuleuse tournée mondiale dans l’Oise, big up les meufs et vive le petit théâtre de Messy)

Une nouvelle chambre, rien que ça. Si vous avez suivi nos aventures de travaux sur instagram pendant les vacances de la Toussaint vous n’êtes pas sans savoir qu’il y a eu du changement côté meulière. Si vous n’avez pas suivi, tant mieux, vous avez droit ici à une session de rattrapage en long en large et en travers.

Le projet était celui-ci: Investir la grande chambre des filles, afin qu’elles récupèrent les deux chambres du premier étage et qu’elles aient enfin chacune leur piaule, leur chambre, leur espace.
Dans la bataille nous récupérerions aussi leur salle de jeux, qui ferait office de… Dressing! Carrie Bradshaw et Cher Horrowitz palpitant en moi.

En soi rien de titanesque dans ce projet si ce n’est un peu de peinture par ci par là, et pas mal de tri. Mais il faut dire qu’on en a quand même pas mal sué. Heureusement le résultat bien que surprenant dans notre chambre est largement à la hauteur de nos espérances.
Et je commence justement par vous présenter cette pièce dans laquelle je ne me lasse pas de passer du temps. En attendant que le chantier bureau de Simon aboutisse (oui c’est un autre projet en cours. Non ça ne s’arrête jamais) elle est totalement squattée, mais j’ai réussi à l’avoir juste à moi pour faire quelques photos.

Pour que vous sachiez de quoi on partait voici la chambre avant, quand elle était occupée par les filles:

La jolie meulière: L’avant/après de la chambre/salle de jeux des belettes

Les couleurs:

DSC_6649 DSC_6634 DSC_6691 DSC_6692

Nous n’avons rien changé en profondeur, sauf les couleurs des murs du fond et donné un coup de neuf à la peinture blanche du parquet qui en avait bien besoin. Pour cela on a opté pour cette peinture de V33 et pour les alcoves nous avons choisi la orféo NR02 de ressource. Je vous avais déjà souvent parlé de cette marque avec qui j’ai la chance de collaborer et nous sommes toujours hyper fan de leur peintures qui sont un vrai plaisir à appliquer même si en toute franchise, nous avons été surpris du rendu de la couleur car sur l’écran de mon ordi la couleur paraissait beaucoup plus brique, voire terracotta comme on dit dans les milieux autorisés (ça nous apprendra à ne pas tester les couleur en amont). Toutefois, la surprise passée et la déco installée on s’est habitués, et maintenant on adore, d’autant qu’il ne s’agit que d’un petit morceau de la pièce. Et puis il faut bien dire que j’aime que ça change un peu de tout ce qu’on voit partout sur instagram. Le orange ne me semble pas être une couleur en vogue pour le moment, mais je me trompe peut-être. Enfin bref, on a une piaule orange (enfin maintenant on est deux avec Justine Poupée rousses ahahah).

Coté Meubles:

DSC_6684 DSC_6686 DSC_6715 DSC_6666 DSC_6664

Dix ans que nous ne nous étions pas achetés un lit. A la faveur d’une promo sur la redoute on a craqué et on s’est choisi un lit tout simple absolument parfait.
J’adore le petit banc au bout. Bon ça peut vite devenir un piège à bordel, mais je veille au grain. Niveau matelas, on s’est vus offrir par la marque un matelas Eve dont nous sommes très contents et sur lequel je prévois de vous faire un retour ici même dans la semaine.
Lors d’un saut de puces dans la région de Lille on est tombés sur cette fabuleuse commode que je chéris dans un dépôt vente, on n’a pas hésité très longtemps avant de la charger dans le camion de location.
Les chevets eux datent de l’ère pré chambre orange, nous les avons depuis quelques temps déjà et ils ont été chinés séparément avec amour, dans des vide-greniers je crois. La chauffeuse me vient de mon grand-père, merci papy, je l’aime toujours autant.

Point déco:
DSC_6709 DSC_6676 DSC_6654 DSC_6710 DSC_6637 DSC_6701
DSC_6688 DSC_6713

 

Sans surprise dans la déco de la chambre on trouve du vintage, des plantes, de jolies illustrations et des livres. J’ai eu l’idée du « Oh oui »sur la cheminée en tombant par hasard sur le O et le U à l’atelier 27 à Doullens où nous avions acheté notre table de cuisine. Je suis sure que le propriétaire de la boutique appréciera les figurines de notre pièce montée de mariage posées sur le U car il me semble qu’il les collectionne.
Le « Oh » vient de tombés du camion aux puces de saint Ouen, on adore y fouiner même si en toute objectivité ça coûte un bras.
La suspension  en tissu et cannage vient de la redoute, elle nous a  été offerte et si elle vous plait je vous conseille de lorgner du côté de mon compte instagram aujourd’hui, juste au cas où….
Simon a bricolé les balladeuses à pince que nous avions avant pour en faire ce que vous voyez là, rien ne se perd tout se transforme à la meulière.
La dame toute nue sur mon chevet est un dessin de Agathe Sorlet, celle à côté de la commode est de Lulu la nantaise, et la grande posée à côté du fauteuil est d‘Iris de Mouy, trois femmes dont on aime énormément le travail d’illustratrices.
Les draps en lin sont de la marque Eve eux aussi, la couverture posée sur le lit est une couverture algérienne que nous avons chinée et le coussin noir et blanc vient de Leroy Merlin.
Le pouf est un beni ouarain qui vient du shop en ligne les possibles  et nous avons ramené le tapis boucherouite de notre voyage à Marrakech il y a deux ans (déjà???).

Dans le dressing:

DSC_6706 DSC_6639 DSC_6643 DSC_6660

Dressing, dressing, dressing, je pourrais le répéter mille fois tiens. Que voulez vous c’est encore mon gêne princesse qui ressort… Bref on est bien contents d’avoir un endroit à nous pour faire de jolis piles de pulls et ranger nos chaussures et autre colifichets textiles.
Là encore on n’a pas changé grand chose. On a juste repeint le mur qui était jaune avec une peinture toute pourrie que je ne vous conseille absolument pas. Je crois que c’était Luxens, une gamme de leroy Merlin.
Le étagères qui servaient à entasser pet shops et playmobils n’ont pas bougé, elles reçoivent juste maintenant nos vêtements.
Pour les portants je dis « merci la rue », puisque c’est là que nous avons trouvé les deux. Ils sont solides et hyper utiles, bien ouèj Nadège!
Le tapis en jonc de mer vient de chez Sostrene grene,  je l’y avais acheté l’an dernier, mais il ne semble bien en avoir vu de chouettes dans le même genre chez H&M home. Les rangements viennent en vrac de Zeeman pour le grand panier en tissu jaune, de action pour les corbeille en métal, de maison du monde pour le paniers rond dans lequel sont rangées mes ceintures. Et enfin le miroir ciselé que j’aime tant a été chiné et est enfin accroché après des années à être inutilement posé par terre.
La suspension était déjà là du temps des filles et vient de action et la guirlande guinguette posée au sol se trouve maintenant un peu partout à petit prix, à commencer par hema (en été en tout cas, parce que là je n’en vois plus sur le site).

Je crois que je vous ai à peu près tout dit. Evidemment certains coins ont besoin d’être arrangés, les murs semblent un peu vides, et on a envie d’une idée whaou pour mettre un peu de punch au dressing mais on va faire ce qu’il faut au fur et à mesure pour fignoler. En attendant ça nous plait déjà beaucoup.
Bon je ne me leurre pas, je suis bien consciente qu’une chambre orange va diviser les avis, mais nous on adore, et c’est bien le principal !
Promis pour les chambres des belettes on a fait plus sobre. Enfin je crois 😉